Sujets De Santé

L’arthrose du chien, quand le système immunitaire s’emmêle.

athrose chien traitement systeme immuntaire

Ou comprendre une raison probable de l’arthrose chez le jeune chien.

Le système immunitaire inné est un ensemble d’éléments de défenses contre les agents infectieux ou étrangers. Comme nous allons le voir, il intervient également au niveau des articulations, jouant un rôle dans l’arthrose du chien.
Le système immunitaire inné n’est pas programmé, c’est-à-dire qu’il est capable de réagir contre tous les types d’éléments qu’il considérera infectieux ou étrangers quels qu’ils soient.

Différencions les actions immunitaires 

Il existe deux types de mécanismes de défense. La première est l’action immunitaire innée qui permet de combattre tous les types d’infections sans distinctions. La deuxième est l’action immunitaire adaptative qui ne combat qu’une seule sorte de bactéries ou de virus. C’est ce que propose par exemple la vaccination.

Comment le système immunitaire inné agit-il au niveau articulaire ?

Lorsqu’il y a infection des articulations, certaines cellules du système immunitaire comme les lymphocytes, monocytes (cellules dendritiques) ou encore granulocytes, sortent des vaisseaux sanguins et se dirigent dans la cavité articulaire afin de combattre les éléments pathogènes dangereux.

Quelles infections retrouve-t-on dans les articulations du chien ?

Dans la majorité des cas des arthrites du chien, les agents pathogènes retrouvés sont des bactéries, comme un Staphylocoque ou un Streptocoque.
Les articulations des chiens, même si c’est moins fréquent, peuvent également être infectées par des champignons (infections fongiques).

Comment le chien contracte-t-il une arthrose infectieuse ?

Les bactéries, champignons ou virus qui envahissent les articulations se trouvent déjà dans une autre partie du corps.
Ces agents infectieux migrent dans les articulations, notamment depuis l’intestin et ce par la voie sanguine.  C’est ce qu’on appelle la translocation intestinale.

Qu’est-ce que la translocation intestinale ?

Lorsque l’intestin est fragilisé, la flore intestinale du chien devient pathogène, c’est-à-dire chargée anormalement de mauvaises bactéries, et l’intestin devenu perméable laissera passer dans le sang des agents infectieux qu’il aurait normalement du contrôler et éliminer.

Pourquoi parle-t-on d’arthrite auto-immune ?

On parle d’arthrite ou d’arthrose auto-immune chez le chien comme chez l’homme, lorsque le système immunitaire s’emballe et attaque l’ensemble de l’articulation, les cartilages comme les os, et non pas seulement les bactérie, virus et champignons qui y sont logés.
Les raisons de ces réactions démesurées d’un système immunitaire hyper actif sont méconnues, mais indiquent toutefois une voie possible de soin permettant de stopper certains types d’arthrose dégénérative.

Comment aider mon chien qui souffre d’arthrose infectieuse ?

Il est important de s’occuper rapidement de la santé de l’intestin du chien et de comprendre ce qui détériore sa flore intestinale.

L’emploi de prébiotiques et de probiotiques est conseillé afin de reconstituer la flore saprophyte du chien.

En parallèle il faudra aider l’intestin à se reconstruire, ce qui réclamera l’emploi d’acides aminés et notamment celle du L-Glutamine.

Que faire pour réguler le système immunitaire de mon chien ?

Un chien atteint d’arthrose souffre. Il est donc nécessaire de réduire l’inflammation articulaire pour soulager votre chien.
C’est par exemple ce que fait la cortisone, prescrite par votre vétérinaire, qui réduit l’inflammation et baisse l’activité immunitaire.

Vous pouvez également choisir l’utilisation de compléments alimentaires contenant des plantes au vertus anti-inflammatoires, comme le cassis, l’ulmaire ou encore l’harpagophytum.

Concernant l’immunité du chien, plusieurs plantes sont actives, comme l’échinacée ou encore la bardane, reconnues scientifiquement (suite à de nombreuses études cliniques) comme immuno modulatrices, c’est-à-dire pour leurs capacités à rééquilibrer le système immunitaire, lui permettant ainsi de retrouver ses actions logiques et mesurées naturelles.

L’immunité est une clef !

Il est rare qu’il y ait inflammation sans infection, et encore plus rare qu’il y ait infection sans inflammation !
Renforcer les défenses naturelles de votre chien reste l’acte premier et incontournable de la prévention santé.

Vous pouvez également consulter l’article 1 : Mon chien boîte, il a déjà de l’arthrose

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *