Categories
conseils cheval, Conseils chien, Sujets De Santé

Avez-vous déjà entendu parler des borrélioses ? Ces infections, dont la plus connue est la maladie de Lyme, sont des maladies qui peuvent affecter les chiens et les chevaux aussi bien que les humains. Elles sont causées par une bactérie appelée Borrelia burgdorferi qui est transmise par des tiques elles-mêmes infectées. Les borrélioses peuvent être difficiles à diagnostiquer car les symptômes peuvent varier considérablement. Symptômes, diagnostic, traitement, prévention des borrélioses chez le chien et le cheval, Lore & Science vous dit tout dans cet article.

Borrélioses : une variété de symptômes

Chez le cheval et le chien, les  symptômes de la borréliose peuvent se manifester quelques semaines après l’exposition à la bactérie, mais ils peuvent également prendre plusieurs mois pour apparaître. Ils peuvent également être intermittents et apparaître et disparaître sans avertissement. Cela complique bien évidemment le diagnostic. En effet, les borrélioses font partie de ce que l’on appelle les infections froides car elles ne déclenchent pas forcément de montée de fièvre. Voici tout de même quelques symptômes qui doivent vous alerter.

Symptômes des borrélioses chez le chien 🐶

Les chiens, chiennes ou chiots atteints de la maladie de Lyme ou d’une infection de type borrélioses peuvent être léthargiques et avoir une faible énergie. Ils présentent parfois des difficultés à marcher, des difficultés à sauter ou à monter des escaliers. D’autres signaux sont à prendre en compte, dont voici une liste non exhaustive :

  • Fièvre
  • Perte d’appétit
  • Fatigue
  • Douleur articulaire
  • Raideurs articulaires
  • Douleur musculaire
  • Gonflement des ganglions lymphatiques
  • Symptômes neurologiques

Les symptômes des borrélioses chez le cheval 🐴

Comme pour les chiens, les symptômes des borrélioses chez le cheval, la jument ou le poulain peuvent prendre plusieurs semaines à apparaître après l’exposition à la bactérie. Parmi eux, la boiterie est courante et peut affecter un ou plusieurs membres. Les chevaux atteints de la maladie de Lyme marquent parfois une forte sensibilité à la pression et sont plus réactifs aux stimuli tactiles. Nous dressons pour vous une liste de signaux potentiels de borrélioses chez les équidés :

  • Fièvre
  • Boiterie
  • Gonflement des articulations
  • Symptômes neurologiques
  • Perte de poids
  • Fatigue
  • Diminution de l’appétit
  • Symptômes respiratoires

Dans tous les cas, si votre cheval ou votre chien présente un ou plusieurs de ces symptômes, nous vous recommandons de consulter votre vétérinaire qui pourra établir un diagnostic approprié.

Diagnostic des borrélioses

Le diagnostic des borrélioses chez le chien et le cheval est souvent un défi pour les vétérinaires, car les signes cliniques présentés par les animaux infectés peuvent être non spécifiques et ressembler à ceux d’autres maladies. Par conséquent, il est important de faire appel à un professionnel qualifié et expérimenté pour diagnostiquer cette maladie complexe.

Le test sanguin est couramment utilisé pour détecter la présence d’anticorps contre la bactérie responsable des borrélioses. Toutefois, ce dernier peut parfois donner des résultats faussement négatifs si le chien ou le cheval a été récemment exposé à la bactérie. De plus, le niveau d’anticorps peut varier selon la phase de la maladie, ce qui rend le diagnostic d’autant plus difficile.

Dans certains cas, le vétérinaire peut utiliser des techniques d’imagerie, comme des radiographies et des échographies, pour évaluer l’ampleur de l’inflammation dans les articulations ou les muscles. Ces tests permettent également de détecter d’autres anomalies, comme les fractures et les tumeurs. Toutefois, n’étant pas spécifiques aux borrélioses, ceux-ci ne peuvent être utilisés que pour confirmer le diagnostic.

Enfin, il est important de noter que le diagnostic précoce des borrélioses est crucial pour le succès du traitement. Par conséquent, si vous remarquez des signes de la maladie chez votre animal, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire immédiatement pour éviter toute complication.

Traitement borréliose chez le chien et le cheval

Soigner les borrélioses chez les chiens et les chevaux est un processus complexe et implique en réalité la plupart du temps une combinaison de traitements. En général, les vétérinaires prescrivent des antibiotiques pour combattre l’infection bactérienne. La doxycycline et l’amoxicilline sont les antibiotiques les plus couramment utilisés pour traiter les borrélioses, car ils sont efficaces pour tuer les bactéries responsables de l’infection.

Cependant, le traitement des borrélioses peut être un processus prolongé, car l’infection peut être profondément enracinée dans le corps de l’animal. Par conséquent, le traitement peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, en fonction de la gravité de l’infection. Les vétérinaires recommandent souvent des examens réguliers pour surveiller l’efficacité du traitement et s’assurer que l’infection est complètement éliminée.

Les antibiotiques

Dans les cas les plus graves, les vétérinaires peuvent également prescrire des médicaments anti-inflammatoires pour soulager les symptômes. Ces médicaments peuvent aider à soulager les douleurs dans les articulations et les muscles pour améliorer le confort de l’animal et accélérer le processus de guérison.

Il est important de noter que les antibiotiques ne sont pas toujours efficaces à 100 % pour éliminer l’infection. Parfois, l’infection peut persister même après un traitement prolongé, et certains animaux peuvent nécessiter un traitement supplémentaire ou une surveillance à long terme pour prévenir les rechutes. Par conséquent, il est important de suivre les recommandations du vétérinaire pour assurer une guérison complète et minimiser les risques de rechute.

Les plantes médicinales

L’efficacité des plantes médicinales contre les borrélioses est également cliniquement prouvé. Si votre cheval est atteint, vous pouvez ajouter à sa nourriture Lym Immun (B), notre complément alimentaire 100% naturel recommandé dans le traitement des borrélioses, comme la piroplasmose du cheval, la maladie de Lyme, ou encore l’ehrlichiose équine.

Nous vous recommandons également Lym Protect, une synergie de plantes médicinales aux propriétés anti bactériennes composée de 5 plantes médicinales essentielles luttant contre les infections de type borréliose. Comme tous nos compléments, les plantes de ces produits ont été validées par des études scientifiques.

Prévention des borrélioses chez les chiens et les chevaux

Le meilleur moyen d’agir contre les borrélioses est bien évidemment de mettre en place de la prévention. Étant donné que ces maladies sont transmises par les tiques, la meilleure façon de les prévenir chez les animaux est de réduire leur exposition à ces acariens. Il existe plusieurs mesures préventives que vous pouvez prendre pour aider à protéger votre chien ou votre cheval.

Tout d’abord, évitez autant que possible les zones boisées ou herbeuses où les tiques sont susceptibles de se trouver. Ne pas laisser votre chien ou votre cheval errer dans ces zones peut réduire considérablement son exposition aux tiques. Si vous ne pouvez pas vous écarter de ces zones, il est alors recommandé d’utiliser des répulsifs pour tiques sur votre animal. Ces derniers peuvent prendre la forme de colliers ou de sprays à appliquer à votre cheval ou votre chien avant les sorties.

Par ailleurs, inspectez régulièrement votre chien ou votre cheval pour détecter la présence de tiques. Si vous trouvez une tique sur votre animal, retirez-la rapidement. Il est recommandé de ne pas toucher la tique avec vos mains nues, car cela peut augmenter le risque de transmission de la bactérie. À la place, utilisez des pinces à tiques ou des gants jetables pour retirer la tique de manière appropriée. Si vous le pouvez, conservez la tique dans un contenant hermétique.

Enfin, il est important de surveiller votre chien ou votre cheval de près après avoir été mordu par une tique. Si vous remarquez des symptômes de borrélioses, tels que de la fièvre, une raideur musculaire ou des douleurs articulaires, consultez immédiatement votre vétérinaire. Plus tôt la maladie est détectée et traitée, plus les chances de guérison de votre animal sont élevées.

En somme, en prenant ces mesures préventives, vous pouvez aider à réduire considérablement le risque de borrélioses chez votre chien ou votre cheval. Il est important de se rappeler que la prévention est la clé pour protéger la santé de votre animal et assurer son bien-être à long terme.

Des questions sur les infections de type borrélioses chez votre animal ? Nous vous répondons en commentaires ↓

8 réactions sur “Borrélioses : tout savoir sur la maladie de Lyme chez le chien & cheval”

Marnie59says:

Bonjour, est ce que la maladie de lyme, peut entraîner des soucis au niveau du foie et engendrer un dérèglement de l’insuline ? Mon cheval test positif lyme, mais refus de traiter par la veto, à declarer fourbure’ colique’ raideurs musculaires, pour elle c’est le sme, il a donc ete mis sous médicament, régime , et l’insuline a encore doublé sans raison. D’ou la piste de lyme surtout que les paramètres hepatique ne sont pas bons. Merci de votre réponse

Bonjour,
Les toxines que libèrent en permanence les agents infectieux, se logent dans l’intestin, le foie et la lymphe en dernier lieu. Le foie a une fonction immunitaire par ses cellules de Kupferr, mais également des fonctions endocrines. On comprend aisément que l’hypertoxémie lié aux infections froides, dégradent les fonctions hépatiques et digestives, et par ricochet le métabolisme.
C’est d’ailleurs l’ensemble des appareils du système immunitaire qui se dégradent, par les armes toxiniques produites par les agents infectieux.

emma.oses74says:

Bonjour,
Je viens d’apprendre que mon cheval était positif Theilériose, j’ai eu mon vétérinaire au téléphone mais pas plus d’explications, rendez-vous pris pour contrôle prise de sang, est-ce que c’est ok l’ImmuB pour la Theilériose ?
Merci beaucoup

KARINE THEVENETsays:

Bonjour
j’ai une jeune jument qui prend 4 ans, achetée en mai 2022 à 2 ans.
En août 2022 elle a fait un bouchon oesophagien avec ses granulés habituels. Rétrécissement oesophage + perte d’état général + poil piqué : analyses sanguines positives à Lyme et erlichiose. Traitement Ronaxan mis en place, cures drainantes.
Elle vient de faire une rechute. Amaigrissement et fatigue (elle était au travail léger). Légèrement positive à Lyme et anémie.
J’ai un nouveau protocole de traitement Ronaxan 3 sem, vita C effect 15j, carbo top 1 mois, et Hematinic 1 seringue/ 10j.
On me conseille des pre-pro-post biotiques
Quel est votre avis ? Où les trouver ? Peut-on cumuler tous ces produits sans risque ? Ainsi que la cure Immun B ?
Merci

Bonjour karine, les maladies de type Borrélioses (en médecine humaine le terme exact est maladie de Lyme et ses cofacteurs infectieux) engendre une multitudes de symptômes et problèmes de santé divers et variés. Nous retrouvons des troubles articulaires et musculaires, des problèmes digestifs et également de gros soucis neurologiques lorsque qu’il s’agit de neuro borrélioses.
Pour être plus précis pour le cas de votre jument il est bien entendu primordial de soutenir sa flore intestinale pendant le traitement. Ensuite il sera nécessaire de détoxifier son organisme des toxine bactériennes qui auront été libérées par les bactéries. Le foie, s’il est en sous fonction due à une hyper toxémie ne pourra plus assurer son rôle immunitaire (cellules de Kupffer), ni sa fonction hormonale.
Bien entendu il sera également majeur de booster ses défenses naturelles.
Je reste à votre disposition conseils@loreandscience.fr pour plus de renseignements.
Lionel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *