Categories
conseils chat, Sujets De Santé

Troubles cardiaques chez le chat : origines et traitements

Parmi les maladies qui peuvent toucher les félins, les troubles du muscle cardiaque ou myocarde touchent près de 95% des chats. En effet, la myocardiopathie est le trouble cardiaque le plus commun chez le chat.

5% des chats sont atteints, au même titre que les chiens, d’une maladie cardiaque à la naissance. On parle alors de cardiopathie congénitale.

Qu’est-ce que la myocardiopathie féline ?

Il existe différentes formes de myocardiopathies mais la plus répandue est la myocardiopathie hypertrophique ou MCH. En effet, elle touche près de 70% des chats.

Elle se caractérise par un fort épaississement des parois du cœur qui vient perturber le flux sanguin.

Cette maladie cardiaque du chat peut être :

  • Primaire, c’est-à-dire issue d’une cause génétique ou inconnue. Cette forme est assez fréquente et ne présente aucune solution de guérison définitive à ce jour ;
  • Secondaire à une autre maladie telle que l’hyperthyroïdie qui survient après l’âge de 10 ans, l’hypertension artérielle ou encore l’insuffisance rénale qu’il est nécessaire de soigner.

La myocardiopathie féline touche en grande majorité les mâles et peut apparaître à tout âge. Toutefois, les chats qui ont entre 5 et 7 ans présentent plus de risques. Certaines races sont notamment plus fréquemment touchées par cette maladie comme le Maine Coon, le Persan ou encore le Sphynx. En ce qui les concerne, il est possible de détecter la MCH en réalisant des tests génétiques mais l’âge de son apparition reste imprévisible.

Cette pathologie peut rester dormante pendant plusieurs années et survenir du jour au lendemain sans aucun signe annonciateur. La myocardiopathie peut également causer l’insuffisance cardiaque du chat. Le cœur n’est alors plus capable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme.

Symptômes d’un trouble cardiaque chez le chat

Les troubles du cœur chez le chat sont souvent indétectables et apparaissent de manière très brutale. En fonction de l’état d’avancement de la maladie, les symptômes peuvent varier d’un chat à l’autre.

La plupart du temps, on retrouve les symptômes semblables à de l’insuffisance cardiaque :

  • Fatigue;
  • Toux;
  • Difficultés respiratoires et essoufflement;
  • Intolérance à l’effort;
  • Trouble du rythme cardiaque;
  • Perte d’appétit;
  • Perte de poids.

Des symptômes plus graves peuvent aussi apparaître. Spécifique à l’espèce féline, la paralysie des deux membres postérieurs peut survenir brutalement et provoquer de fortes douleurs chez l’animal. Elle est causée par un caillot sanguin qui se forme au niveau du cœur et en se déplaçant dans les vaisseaux, il bloque la circulation sanguine. Aussi, une détresse respiratoire soudaine peut survenir avec des mouvements abdominaux saccadés.

Toutefois, certains chats restent asymptomatiques toute leur vie et décèdent d’une crise cardiaque.

Pression artérielle du chat

Diagnostiquer un trouble cardiaque chez le chat

Comme nous l’avons évoqué, le diagnostic de la maladie et de son origine chez le chat peut s’avérer difficile. Toutefois, la réalisation d’examens spécifiques par le vétérinaire peut permettre de détecter les signaux d’alerte de la maladie.

Les radiographies, les bilans sanguins, l’électrocardiogramme, la mesure de la pression artérielle et surtout l’échocardiographie peuvent aider à détecter les troubles cardiaques ainsi que les causes d’une myocardiopathie.

En ce qui concerne cette dernière, il est primordial de la détecter le plus tôt possible afin de mettre en place un traitement adapté et d’améliorer la qualité ainsi que la durée de vie du chat.

Quels traitements pour les troubles cardiaques chez le chat ?

1Les soins vétérinaires

Les maladies cardiaques du chat sont traitées dans la majorité des cas à l’aide de médicaments prescrits par le vétérinaire. Il faut savoir qu’aucun traitement ne permet de stopper définitivement la myocardiopathie chez les chats.

Toutefois, la mise en place d’un plan thérapeutique adéquat permet de soulager les symptômes du chat pour lui offrir un confort de vie sur plusieurs années.

Les différents traitements vétérinaires sont mis en place pour améliorer la fonction du cœur. Dans le cas de la myocardiopathie, ces derniers peuvent permettre le traitement de la maladie qui est à l’origine, si cette dernière est connue (hyperthyroïdie, hypertension artérielle).

Il est également important de surveiller l’hygiène de vie du chat en évitant notamment les sources de stress pour préserver ses fonctions cardiaques.

2Une alimentation adaptée

Parmi les aspects qui permettent de soulager les maladies cardiaques chez les félins, l’alimentation joue un rôle très important.

Un chat qui souffre d’un trouble cardiaque a tendance à perdre du poids et de l’appétit. Une alimentation adaptée et pauvre en sel doit alors permettre de soutenir sa masse musculaire et maintenir son appétit. Il est donc primordial d’opter pour des aliments énergétiques et riches en protéines.

Chez Lore & Science, nous avons mis au point le soin de phytothérapie CardiaCat. Ce compliment alimentaire 100% naturel est indispensable pour aider les chats à faire face aux troubles cardiaques dont ils sont atteints. Nous le recommandons vivement en cas de myocardiopathie féline pour le traitement des symptômes.

CardiaCat, naturellement appétant et facile d’administration, est à ajouter quotidiennement dans la ration alimentaire du chat. Cette solution répondant parfaitement aux besoins du chat, est une excellente alternative aux comprimés qui peuvent être difficiles à consommer et représenter une source de stress pour l’animal.

Les croquettes et l’alimentation en général doivent fournir un apport en molécules telles que la taurine et en certains minéraux comme le magnésium et le calcium pour assurer la santé cardiaque du chat.

Vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories